Comment trouver une alternative au fast-fashion ?

Alors que les entreprises du monde entier s’efforcent de répondre aux demandes et aux attentes des consommateurs, de nombreuses mesures peuvent être prises pour limiter les dégâts. Une bonne idée est de faire des achats locaux, mais pour certaines personnes, ce n’est pas possible. Une autre option serait d’acheter des vêtements d’occasion sur des sites comme Ebay ou d’autres sources en ligne, ou même de visiter un magasin de charité. Cependant, pour beaucoup de personnes, ces alternatives sont encore trop chères ou inaccessibles.

Cet article a pour but de proposer aux gens des options plus abordables et plus accessibles pour acheter des vêtements et de leur montrer les différentes façons dont l’industrie de la mode essaie de devenir plus durable.

Quelques astuces pour acheter des vêtements

L’industrie de la mode est considérée comme une industrie “fast-fashion” en raison de ses prix bas, de la rotation rapide des tendances et de l’accent mis sur la commodité. De ce fait, elle a été extrêmement dommageable pour l’environnement. C’est “une façon de fabriquer des vêtements qui produit une grande quantité de déchets pour chaque article qui finit dans une poubelle à la fin de sa vie utile”. (Kirkham) La fast-fashion a été définie comme “un “modèle de production” à forte intensité de matériaux, à grande vitesse et à faible coût” (Louvrier et al. 2014, 77), ce qui explique pourquoi elle est considérée comme non durable. Cependant, il existe des moyens par lesquels les entreprises peuvent être plus durables.

La “mode qui soutient les gens et la planète

L’une des mesures que l’industrie de la mode peut prendre pour devenir plus durable est de se concentrer sur la “mode qui soutient les gens et la planète” (Louvrier et al., 2014, 78). Cela signifie qu’ils devraient créer des produits à partir de matériaux recyclés ou d’autres matériaux au lieu d’utiliser autant de ressources pour créer de nouveaux produits ou emballages. L’entreprise de vêtements Nation du Liège en est un bon exemple. Tous leurs vêtements sont fabriqués à partir de matériaux tels que des bouteilles en plastique recyclées et de la résine synthétique. Non seulement cela utilise moins de ressources pour la création, mais cela a également une empreinte carbone plus faible que la production de vêtements en coton. Une étude menée en 2016 a révélé que “l’empreinte carbone des vêtements synthétiques est environ 50% inférieure à celle des vêtements fabriqués à partir de fibres naturelles, et 5 fois inférieure par rapport à la laine” (Molgaard et al. 2012, 2). Cela prouve que les entreprises peuvent être plus durables en utilisant des matériaux différents. Un autre exemple d’une entreprise qui essaie d’être plus durable est H&M qui a récemment commencé à utiliser du coton biologique afin de devenir plus durable. L’entreprise s’est également associée au WWF pour “aider à protéger les espèces menacées” par le biais de ses achats et encourage ses clients à faire de même (H&M). Tous ces exemples montrent que l’industrie de la mode peut être plus durable si elle se concentre sur la création de produits à partir de matériaux qui dureront plus longtemps et ne créeront pas autant de déchets.

La mode de devenir plus durable

Une autre façon pour l’industrie de la mode de devenir plus durable est de se concentrer sur sa production. Selon Louvrier et al (2014, 77), les pratiques de permaculture “… augmentent les rendements et protègent l’environnement en créant des environnements sains pour l’agriculture grâce à un système diversifié de plantes, d’animaux et de micro-organismes.” Ce sont des moyens par lesquels une entreprise pourrait créer une industrie de la mode plus durable. Une idée très créative serait d’utiliser des tissus recyclés au lieu d’en créer de nouveaux.