Les plats japonais à goûter autres que les sushis

La gastronomie japonaise n’a rien à envier à la française ou à l’italienne, bien au contraire ! En décembre 2013, le Washoku, la cuisine traditionnelle du Japon, a été reconnu comme un bien du patrimoine culturel immatériel par l’UNESCO. Tokyo est ainsi devenue la capitale culinaire officieuse du monde, battant toutes les autres villes en termes de nombre de restaurants étoilés au Michelin (14 à l’époque et avec la meilleure étoile). La cuisine japonaise est cependant mal connue du grand public et se résume très souvent aux sushis ou aux sashimis. Elle regorge pourtant de très nombreux plats tous plus savoureux les uns que les autres. Nous vous avons préparé un petit classement des quelques meilleurs plats japonais à déguster.

Le ramen

Vous trouverez des Ramen dans tout le Japon, à presque tous les coins de rue. C’est un plat de soupe de nouilles de blé qui a été importé à l’origine de Chine. C’est l’un des plats les plus populaires et les moins chers du Japon. On trouve des restaurants de ramen, ou ramen-ya, partout au Japon, et ils servent d’innombrables variations régionales de ce plat de nouilles commun.

Le Shoyu Ramen est le type de Ramen le plus courant. C’est généralement ce qui est servi lorsque le menu ne précise pas de type de soupe spécifique. Le Shoyu Ramen est une soupe de nouilles claire, parfumée au bouillon brun avec de la sauce soja (shoyu). La soupe est généralement faite de bouillon de poulet mais contient souvent d’autres viandes comme du porc, du bœuf ou du poisson selon la région. Elle contient également des œufs durs et différents légumes, comme de l’oignon, des champignons, des germes de soja, des algues et du maïs. Pour retrouver la recette exacte du ramen et toutes les autres, rendez-vous sur le blog Saveurs de Tokyo.

Le Ramen est populaire comme plat de déjeuner et est considéré comme de la restauration rapide. Dans certains restaurants Ramen, vous choisissez le type de Ramen que vous voulez dans un distributeur automatique, vous payez et vous obtenez un ticket que vous remettez au chef. Et voilà, votre Ramen est servi à votre table. C’est simple comme bonjour.

L’okonomiyaki

L’Okonomiyaki est un véritable must lorsqu’il s’agit de savoir quel plat japonais essayer, car il est délicieux ! Il est frit à la poêle et se compose de pâte à frire et de chou. Différentes garnitures et ingrédients sont ajoutés, allant des tranches de viande et de fruits de mer au wasabi et au fromage. C’est cette variabilité qui lui a donné son nom “Okonomi”, qui signifie “à son goût”.

Vous trouverez l’Okonomiyaki dans tout le Japon, dans des restaurants spécialisés, mais c’est dans l’ouest qu’il est le plus populaire, notamment dans les villes d’Hiroshima et d’Osaka, qui ont leurs propres variantes. Dans certains restaurants d’Okonomiyaki, les tables sont équipées d’une plaque de fer (“teppan”) et les clients reçoivent les ingrédients pour cuisiner eux-mêmes leurs Okonomiyaki.

L’Udon

Les Udons sont des nouilles blanches épaisses à base de farine de blé. Elles sont plus épaisses que les nouilles Soba et Ramen, plus blanches et plus moelleuses. Les Udon sont très populaires et disponibles dans les restaurants spécialisés dans les Udon (Udon-Ya) partout au Japon, qui servent généralement aussi des nouilles Soba. Les Udon sont servies chaudes ou froides, avec ou sans soupe, et parfois avec des légumes, des œufs et de la viande.