Comment choisir un piano ou un clavier pour l’élève débutant

Un élève de piano débutant a besoin d’un bon instrument.

Pensez-y.

Si vous vouliez que votre enfant joue au football, l’enverriez-vous sur le terrain avec une paire de tongs bon marché, ou vous assureriez qu’il ait une bonne paire de chaussures ?

Des chaussures, bien sûr !

D’autre part, votre enfant a-t-il besoin de crampons de football de qualité professionnelle à 100 euros ?

Peut-être pas le premier jour.

En tant que parent, vous voulez vous assurer que votre élève débutant en piano a une bonne expérience tout en apprenant à jouer, mais vous n’êtes probablement pas prêt à aller acheter un piano à queue pour bébé.

Ce n’est pas grave.

Pour vous aider à décider ce qui sera le mieux pour votre enfant et votre budget, parlons de la façon de choisir un piano pour un élève débutant.

Un instrument à clavier pour votre maison

Il existe trois catégories de base d’instruments à clavier.

Les plus grands et les plus chers, mais aussi les meilleurs lorsqu’il s’agit de développer les compétences pianistiques, sont les pianos acoustiques.

Il existe également de nombreux bons pianos numériques, qui sont plus petits, moins chers et qui imitent correctement le son et le toucher d’un instrument acoustique.

Une troisième catégorie, le clavier électronique, est l’option la moins chère, mais un clavier électronique peut ne pas avoir le bon toucher pour développer la force de la main d’un pianiste débutant, ou suffisamment de touches pour jouer un large éventail de musique.

Pianos acoustiques

Plus tôt un étudiant aura la possibilité de s’exercer sur un piano acoustique, mieux ce sera.

Un instrument acoustique de qualité qui produit un son à partir de vraies cordes et de vrai bois offre un niveau de réactivité et une gamme de dynamique et de couleur de son que même le plus beau des pianos numériques ne peut égaler.

Plus tôt un étudiant aura l’occasion de s’exercer sur un instrument acoustique offrant ce type de sensibilité musicale nuancée, mieux ce sera.

Il est vrai que les pianos acoustiques sont chers.

La fourchette de prix typique d’un piano acoustique droit de qualité (également appelé “vertical”) est de 4 000 à 8 000 euros.

Si vous voulez un piano à queue ou un bébé piano à queue, attendez-vous à payer 6 000 à 10 000 euros ou plus.

Nous considérons le Yamaha U1 comme un piano droit de prédilection, mais il existe d’autres bonnes marques telles que Kawai, Boston et Schimmel.

Vous n’êtes pas sûr d’acheter ?

De nombreux magasins de pianos proposent des programmes de location de pianos acoustiques à des prix abordables.

Si vous avez déjà un piano, ou si vous prévoyez d’acheter ou de louer un instrument d’occasion, assurez-vous qu’il est accordé et que les touches sont en bon état de marche.

Un piano acoustique en mauvais état ne fera que causer de la frustration et entraver les progrès d’un élève débutant.

Pianos numériques

S’il est impossible de simuler entièrement l’expérience de jouer sur un piano acoustique, il n’y a rien de mal à faire commencer un élève débutant sur un piano numérique.

Les pianos numériques sont conçus pour avoir un son et une sensation aussi proches que possible de ceux d’un piano acoustique.

Les touches sont pondérées pour offrir une bonne résistance au toucher, et sont sensibles à la vitesse et à la pression pour donner une gamme de dynamiques (forte et douce).

Ils sont installés dans une console de type armoire, et sont plus petits et moins chers qu’un piano droit, généralement de 1 000 à 2 000 euros.

Notre piano numérique préféré est la série Yamaha Arius, qui sont des pianos numériques Yamaha dont le numéro de modèle commence par “YDP” (YDP 143, YDP-163, etc.).

Les modèles Arius peuvent coûter entre 1 000 et 2 000 euros.

Pour des informations complémentaires, nous vous conseillons le site concerts-st-germain.ch.