Noa Khamallah présente les tendances et l’actualité de la mobilité électrique

La mobilité électrique est celle qui utilise un ou plusieurs moteurs électriques pour générer la locomotion. Actuellement, ce type de mobilité offre des solutions pour les petits trajets et les petites charges (avec des vélos, des trottinettes électriques et des motos électriques) comme pour les trajets longs et les charges lourdes (avec des véhicules de transport public électriques).

Avantages de la mobilité électrique

L’un des principaux avantages de la mobilité électrique est qu’elle améliore la qualité de vie des gens en n’émettant pas de gaz toxiques. De même, en renonçant aux moteurs à combustion, les véhicules électriques évitent l’émission de tonnes de gaz à effet de serre, ce qui contribue à la lutte pour atténuer les effets du changement climatique.

L’électrification des transports publics urbains

“C’est pourquoi elle est considérée comme une clé pour parvenir à une mobilité durable, en obtenant un soutien croissant au niveau mondial” dit Noa Khamallah, fondateur de Charge à Paris. C’est par le biais de politiques publiques telles que l’électrification des transports publics urbains, la modification des politiques fiscales, la création de cadres réglementaires qui la régissent et même son intégration dans les futures projections d’infrastructures urbaines.

Et il faut ajouter que cette technologie est en constante évolution, rendant la mobilité électrique non seulement de plus en plus efficace mais ayant aussi de nouveaux usages : les camions, avions et bateaux électriques qui sont en phase d’expérimentation marqueraient le début de l’électrification de toute la mobilité.

En bref, la mobilité électrique est là pour rester et marquera l’avenir des transports. Un transport plus efficace, plus écologique et plus durable.

Qu’est-ce qu’une voiture électrique et quels en sont les types ?

Les voitures électriques sont celles dont le moteur est capable de convertir l’énergie d’une batterie en énergie mécanique, permettant le déplacement du véhicule en question. De nombreuses entreprises dans le monde parient sur la génération de projets durables comme Enel Peru, qui promeut et exécute des projets tels que la mobilité électrique, qui nous permettra de prendre soin de l’environnement et de faire de la ville intelligente une réalité. Selon leurs caractéristiques, les voitures électriques se divisent en : hybride, hybride rechargeable, extension d’autonomie et électrique pure.

Voiture hybride

Ce type de véhicule possède deux moteurs : un moteur électrique et un moteur à combustion. Ce moteur électrique peut fonctionner en série (à basse vitesse) ou en parallèle ou encore mélangé avec l’autre moteur (comme support lors de l’accélération). Grâce au “freinage régénératif”, la voiture recharge la batterie sans avoir besoin d’utiliser une prise de courant.

Voiture hybride rechargeable

Il est très similaire au véhicule hybride (il a un moteur à combustion et un moteur électrique qui peuvent fonctionner en série, en parallèle ou mixte), à l’exception du fait qu’il a également une autonomie de 25 à 50 km. Sa batterie est rechargée à l’aide d’une prise électrique.

Voiture électrique pure

Connue simplement sous le nom de “voiture électrique“, elle ne possède qu’un moteur électrique et recharge sa batterie grâce à une connexion au réseau électrique. Son autonomie varie selon le modèle en question, de sorte qu’il existe des voitures électriques qui ont une autonomie d’environ 200 km à d’autres qui atteignent un peu plus de 500 km à pleine charge. Il convient de noter que les progrès de la technologie des batteries signifient que leur autonomie augmente chaque année, ce qui en fait une bonne option pour les transports urbains.