Le vélo électrique est en train de révolutionner le monde des deux roues

Le vélo électrique est en plein essor. Bien que son ascension soit discrète, il contribue à faire baisser le taux de CO2 qui pollue notre atmosphère. Les tout premiers modèles sont considérés comme onéreux. Cependant, avec le temps, leurs prix ont considérablement été revus afin de faire plaisir à tout le monde. Outre son aspect écologique, il attire l’attention sur son mode de fonctionnement.

Mode de fonctionnement du vélo électrique

Il est également appelé vélo à assistance électrique. Il se compose d’un moteur électrique qui est amovible. Le vélo électrique possède un moteur qui fonctionne à partir d’une batterie qui peut être rechargée.
Il n’exclut pas un léger effort de pédalage. Le but du moteur est d’alléger la difficulté rencontrée par les cyclistes lors de la montée d’une pente et des côtes. Il permet aussi de pédaler aisément en roulant face au vent.

Ses bienfaits palpables au quotidien

Bien que le vélo électrique nécessite très peu d’effort physique, il fait travailler une bonne partie des muscles du corps. Entre autres, il façonne les muscles des fessiers, ceux du mollet et ceux des cuisses. Il est un excellent moyen pour les gens qui veulent faire du sport sur le long terme et sans faire beaucoup d’effort.
Le vélo à assistance électrique agit efficacement sur le système respiratoire. C’est une excellente idée qui permet de faire des exercices de cardio en toute simplicité.

Les critères essentiels pour choisir son propre vélo

Le moteur est un critère de choix indéniable. Selon le modèle de votre choix, il peut se trouver au niveau d’une des deux roues ou sur l’un des pédaliers. C’est en fonction de cet emplacement que se fixe la puissance de pédalage.
Il faut aussi prendre en compte du poids de la batterie. Celui qui est fait de lithium est le plus performant. D’ailleurs, il est le modèle le plus visible sur le marché. Son autonomie s’affiche en ampère heure. Ce critère définit la capacité du vélo électrique.

Un autre point très intéressant à voir de près, c’est le niveau de vitesse que peut atteindre l’appareil. Il y a le système intégré qui est conçu pour une conduite en ville. Puis, il y a celui par dérailleur qui offre une conduite sportive.
Enfin, le dernier point à ne pas négliger lorsque vous choisissez votre vélo c’est le type de capteur qu’il dispose. C’est l’élément qui indique au moteur à quel moment ce dernier doit se déclencher. Les capteurs sont essentiels, car ils permettent de varier la puissance fournie par le moteur au moment de son démarrage.

Obtenez votre subvention pour l’achat de votre vélo électrique

Comme l’achat des vélos à assistance électrique est très sollicité, certaines collectivités n’hésitent pas à offrir une subvention pour ceux qui franchissent le pas. En fonction de la communauté concernée, il peut y avoir entre 25 % à 30 % de remboursement effectué sur l’achat d’un vélo électrique.
Plus d’une centaine de villes sont déjà sur le système. Pour savoir si le vôtre en fait partie, il faut vous renseigner auprès de la mairie ou du département.