Comment pratiquer l’élagage d’arbre en toute sécurité?

Nous décidons souvent de réaliser nos travaux de jardinage nous-mêmes pour diverses raisons. L’élagage figure toutefois parmi les opérations qui nécessitent l’intervention d’un professionnel. Sa complexité et sa dangerosité font en effet qu’il n’est pas à la portée d’un amateur. Néanmoins, si vous êtes décidés à élaguer vos arbres vous-mêmes, voici comment pratiquer les travaux en toute sécurité.

Quelles sont les mesures à prendre avant d’élaguer un arbre?

Comme susmentionné, l’élagage d’arbre est une activité dont la réalisation présente des risques. Faute d’attention, l’intervenant peut chuter du haut de l’arbre ou se blesser à cause des outils tranchants. En effet, la manipulation de ces derniers requiert du savoir-faire et de l’expérience. Voilà pourquoi, il est préférable de faire appel à un élagueur professionnel pour les travaux d’élagage.

En outre, il est nécessaire d’utiliser des outils de coupe de qualité et efficaces. Pour ne pas endommager le végétal, les lames des sécateurs et des tronçonneuses doivent être parfaitement affûtées. Elles doivent également être désinfectées pour éviter la diffusion d’une éventuelle pathologie. 

Par ailleurs, le port d’un Équipement de protection individuelle ou EPI est obligatoire durant toute la durée des travaux d’élagage d’arbre. Pour éviter les accidents, vous devez vous munir d’un casque d’élagage, de protections auditives, de lunettes de protections, de vêtements anti-coupures et de chaussure de sécurité. L’usage d’un harnais d’élagage, de mousquetons et de divers systèmes de cordage est également nécessaire pour se déplacer en toute sécurité en hauteur. 

Néanmoins, il est à noter que l’élagage d’un arbre peut se faire depuis le sol avec les outils adéquats. Pour cela, vous pouvez vous servir de perches réglables selon la hauteur et la dimension de l’arbre à élaguer. Ainsi, un échenilloir vous permettra de couper les rameaux de petit diamètre (moins de 1 cm). En revanche, il est préconisé d’utiliser un sécateur d’élagage pour tailler les branches qui font plus de 3 cm de diamètre. Dans tous les cas, il faudra tenir compte de la nature des travaux dans le choix des outils d’élagage.

Élaguer soi-même ses arbres : comment s’y prendre?

Comme susmentionné, l’élagage d’arbre est une opération risquée. À cet effet, il est conseillé de faire appel à un élagueur professionnel pour sa mise en œuvre. En prenant cette décision, vous évitez les risques liés à sa pratique. Par ailleurs, si vous désirez entreprendre les travaux vous-mêmes, vous devez nécessairement passer par certaines étapes. Mais avant d’appréhender la moindre chose, pensez à sécuriser votre zone d’intervention. Prenez toutes les précautions possibles pour assurer votre sécurité et celle des personnes à proximité de l’arbre à élaguer.

Quant au processus d’élagage, il faudra commencer par identifier les branches de l’arbre à couper. C’est le cas des bois morts et pourris. Les branches qui se développent vers le centre de l’arbre doivent aussi être éliminées.

Il faudra toujours tailler en premier les branches qui se trouvent à proximité du sol. On remontera vers la cime de l’arbre à mesure que les travaux avancent. Toutes les blessures de l’arbre qui résultent de ces derniers devront être traitées du mastic cicatrisant. Il ne faut pas les laisser béantes au risque de les exposer aux infections parasitaires.

Les travaux sont clôturés avec la désinfection des outils de coupes. Cette opération est incontournable pour éviter la prolifération d’une éventuelle pathologie sur les plantes saines.