À la découverte de Pascal Robaglia

Chaque année, environ de 1000 salons et galeries d’art qui sont créés dans le monde entier. La France contribue à ce nombre avec des foires importants, les plus connus étant la FIAC et Art Paris Art Fair. Ces foires sont reconnues comme deux des plus grands foires du monde, mais bien sûr, il existe de nombreuses autres foires moins connus, axées parfois sur des artistes émergents et des œuvres d’art abordables. Les galeries d’art sont aussi un lieu de rencontre des artistes et des visiteurs qui sont à la recherche de la perle rare. Les galeries d’art sont un moyen de visualiser les dernières nouveautés de certains artistes connus ou jeune. En France comme dans le monde entier, il existe plusieurs galeries dont on cite : Galerie Eric Dupont, Galerie Olivier Castaing Team SchoolGallery, Galerie Gilbert Bart de Pascal Robaglia, Galerie Triple V et la liste est longue. Dans cet article, nous mettrons l’accent sur l’un des plus renommé dans le monde de l’art en France.

Pascal Robaglia, sa jeunesse

Né en 1955 à Paris, Pascal Robaglia a été un jeune homme ambitieux depuis sa jeunesse. Il est issu d’une famille aux revenus moyens. Néanmoins, il a eu la chance de faire ses études dans une école connue comme la plus prestigieuse école de Commerce de Paris après avoir obtenu son baccalauréat scientifique.

Pascal Robaglia, un entrepreneur-né

Les initiatives prises lors de ses années universitaires l’ont conduit à côtoyer rapidement le monde des affaires et à voyager. Il a fondé Junior-Entreprise de son institut et l’a dirigé pendant plusieurs années successives. Cela lui a ouvert les portes et lui a permis de décrocher un stage chez Hermès à Hong-Kong en 1977, puis dans une banque de Bruxelles et de Benelux en 1978. Dès qu’il décroche son diplôme, Pascal Robaglia se fait contacté par de grosses boîtes comme L’Oréal, Lancôme, Biotherm, Cleef and Arpels. Pour ses boîtes, il a effectué des missions en Arabie Saoudite, aux USA, à Hong Kong, en Égypte et en Israël.

Pascal Robaglia et le monde de l’art

Son expérience dans de plusieurs grandes boîtes connues ainsi que sa son goût du challenge lui a permis de remonter la pente malgré les difficultés qui se sont présentés au cours de sa carrière de galeriste.

Pascal Robaglia est un passionné de peinture depuis sa jeunesse. Une passion qu’il a héritée de sa tante. D’ailleurs, à sa mort, Pascal Robaglia a hérité de sa collection de tableaux. Devenu père de famille, il a tenu à ce que cette passion se perpétue et il initie ses enfants à l’art en les emmenant lors d’expositions consacrées aux grands peintres et écoles d’art. En quittant l’entreprise pour laquelle il travaillait, il aspirait alors à monter sa propre affaire dans le domaine de l’art. Sa femme Sylvie Robaglia ayant travaillé dans une agence publicitaire, le couple unit leurs forces afin d’ouvrir leur galerie d’art. Il a contacté les meilleurs peintres qui lui ont inspiré à l’ouverture de sa galerie en 1991. Ce fut un grand succès et très vite, la petite entreprise familiale s’est fait connaître dans le monde.

En divorçant de sa femme, la galerie qu’il a montée avec elle a également commencé à sombrer. Néanmoins, Pascal Robaglia n’abandonne pas. Il investie dans plusieurs toiles et dans un appartement qu’il loue à Neuilly. Son travaille a été très apprécié et sa renommée l’a aidé à se lancer rapidement. Aujourd’hui, ce vendeur d’objets d’art est connu dans le monde grâce à ses expériences et son goût raffiné qui ne l’a pas empêché de s’ouvrir au street art.