L’armée du salut : quelles sont les croyances selon Sylvie Laroche?

L’Armée du Salut, un mouvement international, est une partie évangélique de l’Église chrétienne universelle. Sa mission est de prêcher l’évangile de Jésus-Christ et de répondre aux besoins des hommes en son nom et sans discrimination. Sylvie Laroche Armee du salut, ancienne directrice nous en parle.

Le salut et le service

L’Armée du Salut a été fondée en tant qu‘organisation évangélique dont le but est de rassembler les gens dans une relation significative avec Dieu par le Christ. Sa base doctrinale est la tradition wesleyenne-arménienne.

Le salut

Il est composé de personnes qui sont unies par l’amour de Dieu et des hommes, et qui partagent le but commun de conduire les autres à Jésus-Christ. “Le mot “salut” indique le but général de l’organisation, qui est de motiver tous les gens à accepter le salut qui leur est offert en Christ” précise Sylvie Laroche Armee du salut.

Répondre aux besoins de la communauté

Le mot “armée” indique que l’organisation est une force de combat, en guerre constante avec les puissances du mal. Les batailles sont efficacement menées grâce à un ministère intégré qui accorde une attention à la fois au corps et à l’esprit. Il s’agit d’un ministère total de la personne totale. L’armée travaille avec les églises de toutes les confessions pour répondre aux besoins de la communauté. Ceux qui se sont éloignés de Dieu et ceux qui sont séparés de leurs affiliations religieuses sont attirés par l’Armée du Salut. Ils sont d’abord invités à rechercher le Christ pour le pardon et la libération du péché. Ils sont ensuite encouragés à redevenir membres actifs de leur église.

La participation active des membres de l’armee du salut

“Le christianisme est synonyme de service pour l’Armée du Salut” soutient Sylvie Laroche. La marque de fabrique de la vie religieuse de l’Armée du Salut est la participation active de ses membres.

Les corps des centres communautaires sont au centre du travail spirituel et sont organisés de manière militaire, en utilisant partout des termes militaires. Le corps de bâtiment est parfois connu sous le nom de “citadelle”. Le pasteur fait office d'”officier”. Les membres sont des “soldats”. Ce domaine d’activité est connu sous le nom de “champ”. Au lieu de rejoindre l’Armée du Salut, les membres sont “enrôlés” après avoir signé les “Articles de guerre”. “Lorsque des officiers et des soldats meurent, ils sont “promus à la gloire”.

Les soldats sont des disciples de Jésus-Christ et sont censés accepter la responsabilité du travail de l’Armée du Salut. Chaque fois que cela est possible, ils participent aux réunions de l’armée. Les soldats peuvent:

  • donner des cours à l’école du dimanche
  • jouer d’un instrument de musique
  • rejoindre la fanfare
  • aider le corps des officiers à rendre visite aux pauvres et aux malades
  • aider au travail social général

Les soldats doivent s’abstenir de consommer de l’alcool, des drogues et du tabac.

Déclarations de position

Les déclarations de position de l’Armée du Salut expriment le fondement biblique de ces déclarations et de leurs principes sous-jacents. Ils sont destinés à fournir des informations au public et des conseils aux Salutistes, et doivent être approuvés par le Général avant leur publication. Il est entendu que les Salutistes individuels peuvent avoir des opinions différentes sur ces questions, mais toute déclaration faite au nom de l’Armée du Salut par ses officiers ou par ceux qui parlent au nom du mouvement doit être cohérente avec ces positions.

Bien que chaque déclaration ait fait l’objet d’un examen attentif et de nombreuses prières avant sa publication, elle est soumise à un examen régulier. Par conséquent, on peut dire que les déclarations de position ne représentent que le point de vue de l’Armée du Salut sur un sujet particulier ou à un moment donné.