Tout savoir sur les métaux précieux

C’est un élément chimique métallique rare ayant une grande valeur économique. La valeur du métal suit la loi de l’offre et de la demande, la rareté augmente considérablement son prix.

Pour en savoir plus, il est nécessaire de connaître, où peut-on trouver ces métaux précieux, quelles sont ces utilités ?

Quelles sont les utilisations des métaux ?

Ces métaux ont de nombreuses applications industriels, en particulier, pour l’électronique qui utilise le fil platine, le palladium, le rhodium, l’or ainsi que l’argent. Pour le secteur médical, ils sont également utilisés pour faire de prothèses. Cependant, le domaine de la mode n’est pas en laisse, plus précisément l’or qui constitue une marque de richesse.

Nous allons nous intéresser sur le rhodium et l’or pour en connaître d’avantage.

Le rhodium

Tout d’abord, c’est l’élément chimique de numéro atomique 45 et de symbole Rh. Par sa rareté, le rhodium possède une valeur triple à celle de l’or. Son aspect se rapproche le plus à celui de l’argent : un métal argenté très dur. Il est utilisé comme catalyseur dans les véhicules automobiles à essence ainsi que dans l’industrie chimique et aussi comme élément chauffant pour les de très hautes températures. En effet, ce métal ne font qu’à 2 237 K ou 1 963,85 °C.

Plusieurs appareils scientifiques sont également composés de rhodium comme exemple : les pyromètres de précision. Certains tubes à rayons X sur leurs anodes. Le rhodium est aussi employé pour certains revêtements de miroir, les projecteurs de cinéma et les miroirs astronomiques en tirant profit de sa brillance ainsi que sa dureté.
Il est aussi utilisé pour des articles d’argenterie pour former la couche brillante des pièces d’appareils photographiques.

Pour la science, il sert aussi comme outillage de laboratoire.
Malgré tout cela, le rhodium est élément toxique comme tous les métaux du groupe platine. La plupart des éléments constitutifs du rhodium sont toxiques et potentiellement carcinogènes.
D’après des études scientifiques, le rhodium affecte durablement la peau humaine surtout en présence de blessures ou sueurs.

           

            L’or

Depuis des temps immémoriaux, l’or a autant fasciné l’homme que façonner les civilisations.
L’or est représenté en chimie par le symbole Au, c’est un métal lourd, ayant une densité de 19,5. Son numéro atomique est le 79 dans la classification périodique des éléments de Mendeleïev. C’est une matière inaltérable et inoxydable. Il fond à la température de 1064 °C et se met en ébullition à 2960 °C.

La majorité de l’utilisation de l’or produit actuellement se fait par les bijouteries. Environ 80 % de la consommation de l’or mondiale est faite par ce dernier. Il est donc utilisé pour construire des articles de bijouterie afin d’être vendu en tant qu’accessoire de beauté et de la mode.
L’or est pour l’homme un symbole de puissance et de richesse. Dans le domaine de l’industrie technologique, il est un atout dans les nanotechnologies, car l’or présente des caractéristiques de conductivité électrique et d’inaltérabilité. L’or est beaucoup utilisé dans les domaines électroniques, notamment pour la réalisation de contacts électriques inoxydables. Il sert également de catalyseur, dans des piles à combustible par exemple.

Où peut-on trouver des métaux précieux ?

Premièrement, les métaux précieux comme le cas des fil platine sont des matériaux rares, leurs emplacements se dispersent dans l’environnement naturel, aussi dans le milieu aquatique que dans le milieu terrestre. Ils peuvent s’accumuler dans les sédiments des mares, les lacs et dans les cours d’eau.
Pour le rhodium, c’est est un métal très rare et cher. Il est estimé à seulement 0,001 gramme par tonne dans la croûte terrestre. La production mondiale provient principalement de la récupération au cours de traitement d’autres minerais. Elle n’était que de 12 tonnes par an dans les années 1990 et de 20 tonnes par an en 2010. L’Afrique du Sud, la Russie et le Canada fournissent l’essentiel de la production mondiale de rhodium. Ils l’extraient laborieusement des gangues minérales où il se marie au palladium, à l’argent ou au platine.

Pour l’or, il est éparpillé partout sur le globe, aussi bien, sur la terre que dans les océans. Mais il se trouve qu’il est en si faible quantité alors difficilement récupérable. C’est une rareté qui constitue également sa valeur. Le plus souvent, ce métal est disséminé dans les roches terrestres. Par la suite, l’érosion par la suite fait un travail naturel d’usures des roches. e qui libère alors l’or se situant dans les terres. Enfin, la rivière sépare l’or de la terre.

Dans son milieu naturel, ce métal n’est jamais pur à 100 %, il est toujours associé à d’autres métaux tels que l’argent ou le cuivre ainsi que le quartz. Ces métaux peuvent ainsi modifier sa couleur jaune. Par exemple, L’or que nous trouvons en rivière titre en général de 90 % à 95 % d’or pur. En effet, il se peut que l’or soit recouvert d’un alliage blanc qui peut nous tromper.
Actuellement, la production de ces métaux par extraction du milieu naturel ne suffit plus pour assurer les besoins de la consommation mondiale. Par exemple, pour l’or, dont la production baisse depuis 2001, il est estimé que 10 à 20 % de la consommation proviennent du recyclage.

Actuellement, il est facile de se procurer de ces métaux précieux comme le fil platine. Tout cela peut même être acheté sur l’internet. Il existe plusieurs sites web qui sont intéressants. Par exemple, Métaux précieux France industrie, une entreprise qui possède énormément de gamme de produits de métaux précieux comme le fil platine  .Il n’y a le nul besoin d’effort, un petit investissement et de clic et le tour est joué

Pour finir, les métaux précieux sont trop chers pour être utilisés par hasard. Comme notre société et civilisation actuelle exige des moyens plus sophistiqués et plus fiables, cette tendance se poursuivra toujours dans les années futures avec l’avènement des nanotechnologies. Nous allons certainement nous tourner davantage vers le métal noble comme le fil platine.Une combinaison qui entraînera l’augmentation de la demande des métaux, l’offre limitée va probablement produire hausse importante de la valeur marchande de l’or. C’est un métal d’avenir qui n’est ainsi pas près de tomber en désuétude.