Un photographe de mariage peut-il être underground ?

Placer underground et mariage dans la même phrase peut sembler antinomique, n’est-ce pas ? Et pourtant, la photographie de mariage évolue au même rythme que notre société. C’est-à-dire à une vitesse hallucinante. Petit topo sur ce qu’est un photographe de mariage underground.
Que veut dire underground ?

En anglais, underground signifie “souterrain”. En culture il s’agit d’un mouvement alternatif qui est contre-culturel justement. Nous avons tendance à penser dans un premier temps au mouvement punk aux Etats-Unis. Nous vient en tête, des lieux abandonnés avec des murs remplis de graffs, des couleurs vives, des piecings…

Être underground, c’est sortir des conventions et être anticonformiste.

Aujourd’hui la culture underground est en vogue. Dans un monde où tout est devenu mercantile, l’art underground est devenu un effet de mode. L’anticonformisme est au goût du jour. On ne parle plus de punk mais d’un art de vivre.

Au fond c’est ça “Être libre comme l’art”.

Les grands photographes underground

Nombre de photographes sortent des sentiers battus en s’aventurant sur des lieux “urbex” pour capturer des images différentes. Le défi est de pénétrer dans des anciens bâtiments laissés à l’abandon et de les mettre en valeur. Certains vont jouer sur la colorimétrie du traitement de leurs photos pour leur donner un côté parfois lugubre (style drama) parfois vivant (style fearless). Le noir et blanc est également souvent utilisé pour ce style de reportage photo.

Dans la photographie underground, il n’est plus considéré comme “beau” la petite famille qui pose sagement dans un studio. La photographie, comme tous les arts, s’est ouverte à tous les possibles. C’est capturer des instants bruts de la vie. Des photographies de personnes dans les rues, des lieux sinistres, la foule en mouvement…des gens en plein action de leur quotidien. Le reflet de la réalité, de l’existant. Tout le monde s’y retrouve. Les albums photos classiques ont laissé place à un véritable livre de la vie en images.

Parmi les plus grands photographes underground on compte une poignée d’élus :

David Wojnarowicz

Porteur du mouvement gay des années 80, ce célèbre photographe originaire de New york est connu pour ses reportages photos militants et anticonfomistes.

Robert Mapplethorpe

Lorsque l’on aborde le noir et blanc en photographie underground, il est impossible de passer outre ce photographe américain passé maitre dans la photographie pornographique. Il sera même très controversé dans les années 1970 pour cette raison.

Susan Sontag

On ne peut pas parler de photographe underground sans citer Susan Sontag qui n’était pas vraiment une photographe underground mais une essayiste. C’est grâce à son livre sur la photographie qu’elle a popularisé le mouvement underground.

Peter Hujar

Encore un maitre du noir et blanc et de l’art provocateur. Ses portraits sont à couper le souffle et dérangent énormément.

Andy warhol

Personne n’ignore qui est ce personnage controversé. Ce que l’on sait moins de lui c’est qu’il était aussi photographe et directeur de la photographie. Ses expositions étaient toutes en noir et blanc.
Et la photographie de mariage underground ?

Les futurs mariés rêvent de photos qui leur ressemblent. Il y a le cliché, bien sûr, de la photo de couple qui pose dans un parc fleuri près d’une fontaine avec leurs mains entrelacées. Ou encore la photo de mariage basique du couple posant entre leurs parents sur le parvis de l’église. Ces photos de mariage existeront toujours; et ce sont, pour certains mariés, exactement le genre de photos qu’ils souhaitent. Mais les choses changent !

Des mariages alternatifs pour des mariés anti conformistes !

A l’heure actuelle, le mariage se dépoussière. Il revient en force mais avec une autre gueule. Les futurs mariés veulent autre chose.
Ils veulent un mariage atypique : Exit la robe meringue blanche et la cérémonie religieuse de deux heures. Le mariage est devenu une célébration festive qui s’organise à l’image des mariés. Un mariage qui leur ressemble, que l’on soit 200 invités ou en mode “Elopement” (mariage intimiste). Les mariés veulent être originaux et anticonformistes.

Des photographes de mariages qui tapent fort !

Afin d’immortaliser cette journée si particulière, les mariés font appel à un photographe de mariage underground professionnels “non-conventionnels”. Des photographes de mariage alternatifs chasseurs d’images undergrounds ont ainsi vu le jour.

A travers ces photos, les mariés retrouveront l’ambiance qu’ils ont impulsée dans leur mariage. Une atmosphère qui peut être underground et déjantée.

La photo de mariage devient une œuvre artistique, tel un tableau de vie : “It will be the new art of life”.

Les cadrages sont originaux et possèdent un style Fearless (sans peur) pour des clichés uniques dans leur cadrage et dans le choix de la prise de vue. Les mariés peuvent sortir du cadre et jouer avec leur robe de mariée en donnant un esprit rock’n’roll à leur façon de poser devant le photographe.

Vous pourrez trouver des mariés en drag queens ou qui réalisent des fucks avec l’annulaire exhibant ainsi leur bague de mariage. Ces photographes cherchent à garantir la meilleure expérience pour les mariés et proposent généralement des séances photos en marge du mariage lui-même pour créer une relation de confiance avec eux.