L’essentiel sur la montre mécanique

Si les plus grands horlogers préfèrent produire des montres mécaniques de façon exclusive, c’est qu’il existe une, voire plusieurs raisons. Plus chère qu’une montre à quartz, une tocante dite mécanique symbolise généralement le luxe. Mais bon nombre de gens se demandent encore si les prix sont bien justifiés. Pour mieux comprendre, voyons ensemble les points essentiels concernant les montres mécaniques.

Montre mécanique : un peu d’histoire

Bien que le nom de l’inventeur de la montre mécanique soit inconnu, on sait que le premier modèle jamais produit a vu le jour au XVe siècle. C’est d’ailleurs pour cette raison que certaines personnes ont tendance à penser que ce type de montre est archaïque, que le quartz est plus moderne et donc plus fiable. La vérité est que la montre mécanique est plus technique et plus pratique à la fois. En effet, elle n’a pas besoin de pile pour fonctionner.

Quels sont les types de montre mécanique ?

Toutes les montres mécaniques ne se valent pas forcément. D’ailleurs, il existe deux grandes catégories qui diffèrent principalement par leur remontage :

  • La montre à remontage manuel qui, comme son nom l’indique, demande à être remontée tous les jours en tournant sa couronne.
  • La montre automatique qui se démarque par son module spécial constitué de pièces permettant de remonter la montre automatiquement. Il suffit de la mettre à votre poignet et elle se met à marcher toute seule. Elle continue de fonctionner même si vous l’enlevez pour dormir, par exemple.

Si vous tenez à miser sur la praticité, optez donc pour une montre mécanique automatique. Vous n’aurez aucun souci à vous faire puisque ses aiguilles n’arrêteront de tourner que lorsque vous ne la porterez pas pendant plusieurs jours d’affilée. D’ailleurs, les modèles les plus récents disposent tous d’un module automatique.

L’anatomie d’une montre mécanique

Commençons par le boîtier que l’on peut considérer comme la peau de la montre mécanique. Il renferme et protège les autres pièces que nous allons mentionner ci-après. Par ailleurs, la forme du boîtier contribue grandement à l’esthétique et au style du modèle.

Ensuite, nous avons le ressort ou le moteur qui est le cœur même de la montre. C’est ce petit composant qui crée et transmet l’énergie qu’il faut pour assurer le fonctionnement du mécanisme. L’échappement est le cerveau de la montre mécanique puisqu’il se charge de maintenir et de compter les oscillations du balancier qui n’est autre que son régulateur.

La transmission englobe les roues et les pignons crantés servant à transmettre l’énergie captée par le moteur. Et bien évidemment, il y a l’affichage qui comprend le cadran et les aiguilles. Il vous donne tout simplement l’heure.

Les avantages d’une montre mécanique

Outre le fait de ne pas avoir à mettre de pile, les avantages d’une montre mécanique, surtout automatique, sont encore nombreux. Bien plus qu’une simple tocante, il s’agit aussi d’un beau bijou qui embellira votre look et reflètera votre personnalité. Durable, c’est un objet de valeur que l’on peut passer de génération en génération. De plus, la montre mécanique est très facile à entretenir et sa valeur peut augmenter avec le temps si vous achetez un modèle haut de gamme.